Lettre aux gréasquéens : écoles et action sociale
Article mis en ligne le 20 juin 2020

POUR UN GREASQUE GAGNANT
Élections municipales des 15 et 22 mars 2020

Chère Madame, Cher Monsieur,

Je m’adresse à nouveau à vous personnellement aujourd’hui pour vous exposer plusieurs projets importants, fruits de mes rencontres et échanges avec vous dans chaque quartier, et que je souhaite mettre en œuvre prioritairement avec mon équipe si vous nous accordez votre confiance aux prochaines élections municipales.
Ces projets sont destinés à redonner du pouvoir d’achat, à renforcer les services à la population et à améliorer le quotidien de nos concitoyens de tous âges.
La première action forte sera d’instaurer un tarif du ticket de restauration scolaire à 1 euro pour les enfants des écoles maternelle et primaire, tout en conservant la même qualité de repas.
L’apprentissage du goût doit se faire dès le plus jeune âge et la qualité de ce qui est dans l’assiette de nos enfants est primordiale.
Alléger le poids financier qui pèse sur les familles et redonner du pouvoir d’achat me paraît important.

Par ailleurs, plus aucune famille fréquentant les écoles de Gréasque ne devra supporter le cout des fournitures scolaires à la rentrée, l’école est gratuite et c’est un grand principe républicain auquel je suis très fortement attachée !

Enfin, nous mettrons en place des transports scolaires le matin et le soir, à la fois pour désengorger les abords de l’école élémentaire mais également pour faciliter la vie de certaines familles habitant loin de l’école.
Pour cela, nous ferons l’acquisition de deux minibus électriques, qui en dehors des périodes scolaire et en journée viendront renforcer le service existant en faveur de nos ainés, pour les accompagner à leurs activités ou à leurs sorties.

Ils pourront également servir à des personnes en difficultés ponctuelles ou aux associations pour des déplacements de club le week-end, ce qui entre complètement dans une démarche de développement durable.

Je m’engage à mettre en œuvre très rapidement ces mesures de solidarité intergénérationnelle et vous garantis que ces propositions chiffrées sont tout à fait compatibles avec le budget de notre commune, que nous souhaitons bien évidemment maitriser.

Je reste à votre écoute,

Hélène Gaillard Reynoird